Comment bien régler sa position sur son vélo ?

Il n’est pas toujours facile d’adopter la position idéale sur son vélo afin d’éviter les douleurs au niveau du dos et de trouver le meilleur confort. Cette bonne posture concerne aussi bien les cyclistes professionnels que les cyclotouristes. Pour la trouver, voici les 3 éléments à considérer.

Optimiser le réglage des cales

Pour régler sa position sur un vélo, il faut commencer par le réglage des cales sous les chaussures avant de passer au réglage des autres éléments. La première règle consiste à repérer l’articulation de la première phalange sur la face intérieure de la chaussure et celui du petit orteil sur la face extérieure. Ensuite, il faut tracer une ligne à partir des deux points. Théoriquement, c’est au milieu de ce segment que le centre de la cale doit être placé. Ceci indique l’axe de la pédale.

En fonction de sa manière de pédaler et de la cambrure de ses chaussures, il est possible de reculer la cale de quelques millimètres. Si celle-ci est trop avancée vers la pointe de la semelle, on gagne une grande laxité de cheville mais on perd en force. À l’inverse, si la cale est trop engagée vers le talon, on peut transmettre plus de force mais l’articulation de la cheville risque d’être bloquée. Par conséquent, la fréquence de pédalage sera limitée.

Bien régler la hauteur de selle

La hauteur de selle aussi est importante pour régler sa position sur un vélo. Le calcul de la hauteur idéale se fait en prenant la mesure de son entrejambe. Pour ce faire, le cycliste doit positionner son dos à un mur, coller ses talons au mur et écarter ses pieds en fonction de la largeur du bassin. Puis, avec l’aide d’une autre personne, il faut remonter une planche jusqu’à l’entrejambe. On trace ensuite une ligne sur le mur au-dessus de la planche. Puis, on mesure la distance entre le sol et le trait et on le multiplie par 0,9. On obtient ainsi la hauteur de selle. Cette dernière représente ainsi la distance entre le sommet de la selle et l’axe du pédalier.

Tenir compte du recul de selle

Le recul de selle depuis l’axe du pédalier est aussi un élément à prendre en compte. En fonction de l’inclinaison du tube de selle, le cycliste comprendra que plus il monte la selle, plus il la fait reculer par rapport à une perpendiculaire passant par l’axe du pédalier. Le réglage de la hauteur et le réglage du recul de la selle sont donc interdépendants. Il est ainsi possible qu’après avoir réglé le recul, le cycliste ait à rectifier la hauteur. Le meilleur moyen de trouver le bon réglage c’est d’utiliser un fil à plomb ou encore une longue ficelle avec un poids. Pour cela, il faut que le fil à plomb passe par l’arrière de la rotule et s’aligne sur l’axe du pédalier.

Changer vos pneus de vélo : quelques conseils avant l’achat
Vélo qui déraye : les bons réflexes à avoir